Les Galopins Brédois

Les Galopins Brédois header image 4

Actualités des Galopins du 11 mars 2018

13 mars 2018 par Bikila · Pas de commentaire

FacebookFacebook

Avec le Championnat de France de cross qui terminait ce dimanche la saison hivernale, le calendrier des courses girondines va désormais se charger avec plusieurs épreuves chaque week-end. Cette profusion est souvent source d’inquiétude pour des organisateurs anxieux du succès de leur manifestation pour laquelle ils se sont considérablement investis. En revanche, c’est une véritable chance pour les coureurs de bénéficier d’un choix si important. Ce week-end, des Galopins se retrouvaient engagés sur deux épreuves avec tout d’abord une équipe composée de Nicolas, Corinne et Serge qui s’est illustrée lors du relais à 3 sur le 15km organisé dans le cadre de l’Ekiden de Villenave d’Ornon. Du côté de Canéjan, Xavier et Olivier honoraient les couleurs de leur club FFA au Trail de l’Eau Bourde.

L’Ekiden de Villenave d’Ornon

Un trio de choc sur ce relais de 15km

Le CA Villenave d’Ornon organisait sa traditionnelle épreuve de l’Ekiden avec 4 épreuves au programme. En tête d’affiche, l’épreuve principale de l’Ekiden qui servait de support aux Championnats de Gironde de la spécialité mais aussi un Marathon en relais à 4, un relais 15km à 3 et un relais 15km en duo. L’équipe des Galopins se présentait sur le relais 15km à 3.  Serge nous fait le récit :

Nous étions présents à Villenave pour y courir un relais mixte sur le 3x5km avec une équipe composée de  Nicolas, Corinne et moi. Ambiance toute particulière aux courses en relais qui permettent à la fois d’envisager une performance individuelle mais au bénéfice d’un résultat collectif. C’est une équipe inédite des Galopins qui s’élance au milieu d’un collectif de coureurs disputant par ailleurs le championnat de Gironde d’Ekiden.

La boucle de 5 km débute et se termine sur le Stade Trigan avec un tracé en ville sur piste cyclable. Le dénivelé est quasiment nul mais le vent qui souffle fort ce dimanche peut devenir un problème. Les premiers relayeurs se rassemblent sur la ligne et le départ est donné pour Nicolas qui est potentiellement le plus rapide de nous 3. C’est une reprise de la compétition pour Nicolas après une blessure et il manque d’entraînement mais il veut faire le point sur son niveau actuel. Après un très bon départ et une tête de course trop rapide, il se retrouve un peu esseulé mais avec son mental de compétiteur il s’accroche et termine son relais en 18’55”.

Passage de relais entre Nicolas et Corinne

Il donne la main à Corinne qui n’est pas non plus dans un grand jour. Mais c’est sans compter les encouragements de Nicolas qui est venu la soutenir de la voix et qui la motive pour ne pas relâcher son effort. Elle peine, elle est à son maximum quand elle termine dans l’excellent temps de 23’28” pour me passer le relais. A ce moment de la course, nous sommes en 3ème position et à 2’50” de l’équipe de tête. Les premiers mètres sont plutôt bons mais dès la sortie du stade un faux plat montant avec le vent de face modère rapidement mes ambitions. Mais là encore, Nicolas vient m’encourager en me suivant sur quelques mètres. Il m’informe des écarts et me dit qu’il me pense capable de revenir. Je n’ai plus le choix, le vent se calme et j’essaie de rester sur une base de 3’40 au km. Mais ce maudit vent revient de plus belle et j’ai le sentiment de perdre mon énergie pour lutter contre lui-même si tout le monde est dans la même situation. Le retour vers le stade débute par un nouveau faux plat. J’aperçois Nicolas qui me donne un nouveau pointage. J’ai récupéré 1’30” sur les 3 premiers kilomètres. Nicolas m’encourage à nouveau et m’accompagne une bonne partie. Il m’indique le repère du t-shirt de la 2ème équipe que je finis par doubler. Je suis épuisé et cherche désespérément les premiers mais ils sont trop loin. Je finis en 18’28” un peu déçu car j’attendais un peu mieux mais quand même heureux et satisfait de notre prestation. On se retrouve pour partager ce moment. Finalement nous finissons 2ème toute catégorie en 01h00’51” à 1′ des premiers. Un podium qui fait vraiment plaisir et motive pour les entrainements à venir. Un petit bémol toutefois à l’organisation pour le prix de l’inscription qui est vraiment excessif et qui peut expliquer en partie le peu de participants sur le 3x5km avec seulement 22 équipes. Corinne et moi tenons à remercier Nicolas qui a été très présent pour nous encourager et nous motiver tout au long de l’épreuve. Il nous a permis de nous dépasser et d’obtenir ce beau résultat. Merci Nico !

A noter qu’un autre Galopin était présent à Villenave. Didier Morin qui était engagé sur l’Ekiden au sein d’une équipe de l’USC Saucats : Les relayeurs Saucatais. Il a effectué un relais de 5km dans le temps de 22’54 et son équipe a bouclé la distance du marathon en 3h13’37 en 26ème position.

Résultats de l’équipe des Galopins sur la course de 15km en relais :
Nicolas Venne/Corinne Guillaut/Serge Guillaut se classe 2ème équipe en 1h00’51”
Détail sur les relais de 5km : Nicolas en 18’55 – Corinne en 23’28 – Serge en 18’28

 

 

Le Trail de l’Eau-Bourde

Départ sous le soleil pour les trailers de l’Eau Bourde

Le club de Canéjan Athlétisme organisait ce dimanche le Trail de l’Eau Bourde dont le site de départ/arrivée se situe dans la zone du Courneau. Deux distances au programme avec un 9km et un 18km. En tant que licenciés FFA dans ce club depuis de très nombreuses années, quoi de plus normal que de m’y retrouver avec Xavier. Pour Xavier, il s’agit d’une sortie plutôt en mode tranquille à une semaine du Marathon des Forts du Périgord qui se déroulera cette année du côté de Lascaux. Pour ma part, il n’y a pas d’objectif particulier si ce n’est de donner le meilleur de moi-même tout en restant prudent pour assurer le gros programme qui m’attend sur les semaines à venir. C’est aussi très sympathique de retrouver les camarades du club qui ont beaucoup travaillé pour préparer ce rendez-vous. La première bonne nouvelle se trouve du côté de la météo avec une température assez douce et du soleil qui nous accompagnera une bonne partie de la matinée. Mireille est présente en tant que bénévole ce qui ne l’empêchera pas de jouer son rôle habituel de photographe.

Retrouvailles avec Dominique, un CLM centenaire

Nous partons à l’échauffement avec Xavier tout en discutant jusqu’au moment où l’on se dit qu’il est peut-être tant de revenir vers le départ. Mais là, nous avons un petit moment de doute sur le chemin à prendre pour retrouver rapidement la zone du Courneau. Une petite montée d’adrénaline en s’imaginant déjà manquer le départ mais nous finissons quand même par retrouver nos marques et nous croisons les coureurs du 9km qui viennent juste de s’élancer. Cet épisode est assez cocasse lorsque l’on sait que nous courons depuis des années sur ces sentiers. Remis de ces émotions, nous nous plaçons sur la ligne de départ sans attendre.

Un sourire pour la photo

Le parcours débute par une première petite boucle qui nous fait repasser rapidement sur la ligne de départ et nous partons ensuite le long de l’Eau Bourde. J’ai pris un rythme de 4’30 au km qui est un peu ambitieux au ressenti de ma capacité du jour. Les sentiers sont tout à fait praticables hormis quelques zones un peu boueuses mais qu’il est assez facile de contourner. Un peu contraint à réduire mon allure, je me console avec les nombreux encouragements des bénévoles qui me reconnaissent au passage. En me retournant, je vois Xavier qui est juste derrière moi. Il me rejoint sans peine et me dit que je le fais courir plus vite que ce qu’il avait prévu. Pourtant, il a l’air plutôt tranquille et je souffre un peu désormais pour prendre sa foulée surtout sur la petite partie montante de la ligne droite des pins que nous connaissons bien.

Xavier en entraînement pour Les Forts du Périgord

Malgré ce petit coup de mou, la présence de Xavier me fait du bien et je m’accroche pour ne pas trop fléchir. Un concurrent avec le maillot de Tyrosse me double, je le regarde et ne peux m’empêcher de penser qu’il a bien l’air d’être de ma catégorie d’âge. C’est dommage pour le podium M3 vu qu’il n’y a que le premier de récompensé. Je fais fi de ces pensées négatives pour tenter de reprendre un peu de rythme sur un sentier plus favorable. Nous arrivons au passage phare du parcours avec le franchissement de l’Eau Bourde. Le niveau est bien haut cette année mais c’est plutôt amusant de patauger comme des enfants. Une dernière boucle en longeant la rivière et nous apercevons l’arche d’arrivée. Xavier ralentit pour que nous finissions ensemble sous les encouragements de nos supporters.

Très belle arrivée d’équipe

Photo après l’arrivée avec les ténors

Nous pouvons profiter du beau ravitaillement d’arrivée avec soupe, fromage et même saucisse grillée. A l’affichage des résultats, je constate que je suis bien classé 2ème M3 même si ce n’est pas le licencié du club de Tyrosse, moins âgé que l’avais imaginé, qui me précède dans ce classement des vieux mais un certain Benjamin Moullier que je ne connais pas.  Il sera d’ailleurs absent lors de la remise des récompenses lorsque Michel Barrault, l’animateur maison, l’appellera au podium . Avec Mireille, nous allons rester au repas avec les bénévoles pour partager ce bon moment très convivial. Après le Ti-punch de Moussa, c’est l’ami André Ozanne qui va nous régaler avec quelques très bonnes bouteilles sorties de sa cave.

Un après-course de qualité !

Ce n’est que le lendemain, en voulant savoir qui était ce Benjamin Moullier que je connaissais pas encore que je découvre qu’il y a peut-être eu une erreur lors de son inscription dans la retranscription de son année de naissance et qu’il n’est vraisemblablement pas dans ma catégorie d’âge.

Résultats des Galopins sur le trail de 18km :
Xavier Fougeron se classe 48ème en 1h29’25
Olivier Meslier se classe 49ème en 1h29’25 et 2ème dans sa catégorie M3M

Catégorie(s) : Non classé