Les Galopins Brédois

Les Galopins Brédois header image 2

Marathon de La Rochelle 2014 : Les Galopins à bon port

14 décembre 2014 par Olivier · Pas de commentaire

FacebookFacebook

 

Pas très réchauffés les Galopins avant le départ

Rendez-vous incontournable des Galopins qui bouclent une saison déjà très bien remplie, le Marathon de La Rochelle a encore tenu toutes ses promesses. Une météo assez favorable avec un soleil qui est venu illuminer le parcours après un début de matinée bien frais et un vent qui s’est somme toute fait assez discret.
Les objectifs étaient divers au sein des Galopins avec au tout premier plan, Serge qui, au terme d’une saison où il a enchainé les temps records, pouvait légitimement prétendre à passer sous la barre mythique des 3h00. Du côté de Xavier, il affichait une ambition mesurée mais ses entrainements plaidaient pour un bon chrono final. Didier assurait un retour gagnant après ses nombreuses mésaventures récentes pour cause de blessures. Pour David, il s’agissait de son premier marathon sérieux et ma mission était de lui donner le tempo pour être sous les 4h00. Judith n’avait pas forcément d’objectif précis si ce n’est de concrétiser un entrainement de plus en plus intense. Rémi, désormais complètement converti  à la CLM mania avait choisi le mode déguisé en laissant Léna courir toute seule le 10km.

Arrivés dès le vendredi soir chez les amis Valérie et Frédéric, nous participons à l’épreuve du “Chauffe Gambettes” du samedi matin. Un petit tour de ville en toute décontraction avant de visiter le Marathon Expo.

Mireille aux côtés de David en reconnaissance du parcours

Après-midi à l’île de Ré où nous retrouverons les collègues de La Banque Postale et une soirée Pasta CLM pour clôturer la journée de samedi.

Dimanche matin, il y a du monde au rendez-vous sur les marches de l’Aquarium balayées par un vent glacé : Galopins et CLM se prêtent au rituel des photos avant de rejoindre les différents sas de départ. Je parviens à faire entrer David dans le départ réservé aux vieux et aux féminines. Nous franchissons très rapidement l’arche de départ et prenons d’entrée le bon rythme sans se faire bousculer. Il est très vite évident que notre allure semble facile pour David et nous avons vite en point de mire le meneur d’allure 3h45.

Course en famille pour Meslier père et fils

Pas question de s’emballer pour autant, le route est encore longue. Peu adepte de la course en peloton nous restons un peu en retrait du groupe agglutiné aux basques du meneur d’allure. Le public est chaleureux et par endroit assez nombreux comme sur la Place de Verdun où nous apercevons Mireille et Valérie dans la foule. Elles réussiront à se positionner à différents endroits pour nous encourager à plusieurs reprises. David, fidèle à son habitude, boit beaucoup et en inévitable contrepartie doit multiplier les pauses pipi. Le semi-marathon est atteint en moins d’1h52 et je fais remarquer à David que c’est le temps qu’il avait fait sur son premier semi à Lège au mois de mai. Nous retrouvons par hasard Judith qui semble particulièrement à l’aise et nous faisons un bout de route à ses côtés. Nous sommes désormais passés devant le meneur d’allure 3h45 avec un rythme très régulier de 5’15/km. Avant d’attaquer la dernière boucle, j’aperçois Serge qui en termine, il semble dans le dur avec les yeux fixés sur les chaussures. Je vois bien que le sub 3h00 ne sera pas pour aujourd’hui mais je lui crie de ne rien lâcher.   

Xavier ne se laisse pas distraire par la photographe 

Plus que 5km, David commence à piocher un peu. Les jambes se font lourdes et j’essaye de l’encourager plus fréquemment. Je m’occupe de lui remplir sa gourde et garde à la main une petite bouteille qu’il me demandera souvent. Il est désormais clair qu’il va  être bien en dessous du temps visé. Je me prépare à son accélération finale qu’il ne manque pas de lancer à l’approche de la zone pavée. Parti peut-être un peu tôt, il plafonne ce qui me permet de ne pas être distancé. Nous passons la ligne d’arrivée en 3h43 évidemment ravis et avec une grande fierté d’avoir partagé ce moment fort.

Olivier

Mais où est Rémi !  

Résultats des Galopins sur le marathon :
Serge Guillaut se classe 380ème en 3h06’31
Xavier Fougeron se classe 481ème en 3h10’29
Didier Bigot se classe 1018ème en 3h23’30
Olivier Meslier se classe 2058ème en 3h43’20
David Meslier se classe 2059ème en 3h43’21
Judith Berthelot se classe 2106ème en 3h43’48
Rémi Pallier se classe 3921ème en 4h20’16

Résultats des Galopins sur le 10km :
Léna Pallier se classe 1449ème en 1h00’41

Pari réussi pour David  

Catégorie(s) : Non classé

0 réponse pour le moment ↓

  • Il n'y a pas encore de commentaire mais le formulaire ci dessous vous tend les bras....

Laisser un commentaire