Les Galopins Brédois

Les Galopins Brédois header image 1

Actualités Galopins du week-end 9 et 10/12

11 décembre 2017 par Olivier · Pas de commentaire

FacebookFacebook

De nouveau un week-end où les Galopins ont été bien présents en course malgré un dimanche très pluvieux qui avait de quoi faire renoncer les plus motivés. La séance d’entraînement de dimanche matin a visiblement souffert de cette météo peu engageante et s’est réduite à un mano à mano entre nos deux lièvres Nicolas et Franck.

Trail XCross des 3 Châteaux à Salleboeuf

Toujours aussi belles les tenues Galopins !

L’association Raid’nTrail animée par le duo de champions Karine Sanson et Pascal Mouchague organise depuis maintenant 3 ans ce trail de fin de saison, non inscrit au calendrier, mais qui attire de plus en plus de coureurs. Deux distances sont proposées avec un 7km et un 14,6km. Dans un environnement où la nature du terrain offre toutes les conditions pour tracer un parcours varié, cette épreuve nous fait découvrir cette belle partie nord-est de l’Entre deux Mers.

Xavier et Olivier ont choisi le trail de 14,6km avec 350 participants. Les conditions météo étaient plutôt favorables puisque la température était remontée de quelques degrés et sans pluie.

Selfie dans le peloton au départ

Le parcours débute plutôt tranquillement dans les vignes et ensuite se corse un peu avec des singles qui serpentent dans les bois. A noter un joli passage avec ravitaillement au Château Vacquey qui fut un temps la demeure de Gustave Eiffel. La pluie des derniers jours a rendu le terrain collant et glissant par endroits. Sans vraiment faire la course ensemble, les deux Galopins sont restés proches du début à la fin. Avec un dénivelé total autour de 350m qui s’est surtout concentré sur la deuxième partie du parcours, c’est un trail vraiment bien agréable. Il y a peu de zones où l’on doit renoncer à courir mais l’escalier pour accéder à la croix en toute fin de parcours en fait partie.

Toujours sympa ces retrouvailles à l’arrivée

Olivier gardera jusqu’au bout le petit écart creusé sur Xavier dès le début de course avec à la clé une première victoire dans sa catégorie des M3. Du coup, il a fallu patienter jusqu’à la toute fin de la remise des récompenses et malgré la soupe servie par les bénévoles, il ne faisait pas bien chaud.

Un beau podium pour Olivier

Résultats des Galopins sur ce trail de 14,6km :
Olivier Meslier se classe 97ème en 1h27’43 et 1er dans sa catégorie M3
Xavier Fougeron se classe 108ème en 1h28’33

 

 

Le 10km d’Arcachon

Des Galopins confiants au départ malgré les conditions

Cette épreuve avait été choisie par Jean-Marc comme pouvant être un rendez-vous Galopins sympathique de fin de saison. Plusieurs concours de circonstances sont venus réduire l’ambition initiale mais nous étions quand même 5 pour braver des conditions climatiques pour le moins compliquées. C’est vrai qu’il fallait être sacrément optimiste ce dimanche matin pour trouver de bonnes raisons à se présenter au départ. Déjà le trajet depuis La Brède se déroule sous une pluie battante qui ne nous laisse guère d’espoir. Arrivés à destination, un constat s’impose : il pleut et en plus il y a du vent. Bien que déjà trempés pour se rendre à la halle couverte, le moral reste au beau fixe.

Merci à la CCM pour ces ponchos improvisés

Positionner le départ de l’autre côté du port de plaisance est sans doute une bonne idée en soi. Toutefois, dans les conditions du jour, je pense que la majorité des coureurs aurait apprécié une zone un peu plus protégée quitte à perdre en qualité de paysage.  Quoi qu’il en soit, nous voilà lancés, tentant d’éviter autant que possible les énormes flaques pour préserver nos chaussures qui finiront trempées malgré tout. On sent bien dans le peloton que l’ambiance est un peu gâchée mais chacun fait contre fortune bon cœur et se bat contre les éléments. La pluie redouble par moments et nous prenons des bourrasques en pleine face en parvenant à Péreire. Le retour sera plus facile avec le vent qui nous sera favorable cette fois.

Nathalie tout sourire à l’arrivée

A l’arrivée, le chapiteau du ravitaillement se révèle bien exigüe et se transforme rapidement en hammam surpeuplé. Tout le monde est frigorifié et impatient de se changer. Tant pis pour la dégustation d’huîtres mais ce sera sans doute pour une prochaine fois. On gardera le côté positif avec la satisfaction d’avoir surmonté ces difficultés. Bravo à tous !

La buée a même envahi l’objectif du téléphone

 

Résultats des Galopins sur le 10km d’Arcachon :
Olivier Meslier se classe 281ème en 45’04
David Garcia se classe 500ème en 49’06
Nathalie Arrauzau se classe 774ème en 52’48
Jean-Marc Gipoulou se classe 896ème en 54’41
Elise Ghidossi se classe 908ème en 54’51

→ Pas de commentaireCatégorie(s) : Non classé

Les Galopins ne craignent pas le froid

3 décembre 2017 par Olivier · Pas de commentaire

FacebookFacebook

En ce premier week-end de décembre, le temps glacial encourageait plutôt à rester au coin du feu. Mais ce serait mal connaître les Galopins que de penser qu’ils renonceraient à courir pour autant. Ils ont été nombreux à braver cette première offensive de l’hiver pour se présenter au départ des courses au menu dans le département mais aussi à l’entraînement du dimanche matin.

Trail du Téléthon à Bouliac

Il fallait bien se couvrir à Bouliac

Le Trail du Téléthon rencontre un succès grandissant et l’équipe de Bouliac Sports Plaisirs pouvait être fière d’une telle fréquentation qui démontre que cette épreuve est largement appréciée. Deux distances sont proposées, un 20km qui n’en fait en réalité que 19 et un 10km qui lui en fait un peu plus. Il est vrai que sur les trails, la précision des distances annoncée est beaucoup moins importante que sur la route. Chez les Galopins, Emmanuel et Olivier avaient choisi le 20km, Jean-Claude se contentant du 10km.

Selfie du départ

La pluie des derniers jours avait laissé quelques traces sur ce parcours exigeant et il valait mieux être équipé pour éviter les glissades. Pas de très grosses difficultés au programme mais cependant une succession de petites montées qui fatigue bien. Pour le fun, à noter ce passage périlleux où la corde était la bienvenue.

Pas question de lâcher la corde pour Olivier

Emmanuel en pleine action technique

653 coureurs classés à l’arrivée du 20km parmi lesquels, Olivier se classe 200ème et 3ème dans sa catégorie M3 en 1h47’54 et Emmanuel le suit à la 241ème place en 1h50’47. Sur le 10km, Jean-Claude termine 187ème en 58’39 sur un total de 820 coureurs. Les organisateurs savant recevoir, il y avait ce qu’il fallait pour se revigorer à l’arrivée. Le vin chaud avait visiblement plus de succès que la soupe et les crêpes ont été prises d’assaut. Pour les plus patients, ils se sont vus offrir un généreux buffet campagnard avec charcuterie, fromage et galette des rois.

Jean-Claude plus souriant après l’arrivée qu’au départ

Quand un bicentenaire rencontre un bicentenaire et bien ils trinquent !

 

La course de l’Artichaut à Macau

Nouveau podium pour Nicolas avec un super chrono à la clé

Même si les plantations d’artichauts se sont aujourd’hui considérablement réduites dans le Médoc, la ville de Macau conserve les traces de cette culture historique sur son blason  et aussi avec la dénomination originale de son épreuve pédestre. C’était cette année la deuxième édition avec deux distances sur 5 ou 10km.

Deux Galopins ont fait le déplacement pour être au départ du 10km qui réunissait 172 coureurs. Nicolas signe un très beau chrono en 36’13 qui lui permet une nouvelle fois de monter sur le podium en se classant 4ème au scratch et 2ème V1. Nathalie termine en 52’55 à la 120ème place au scratch.

→ Pas de commentaireCatégorie(s) : Non classé

Marathon de La Rochelle : un 200ème bien fêté

29 novembre 2017 par Olivier · Pas de commentaire

FacebookFacebook

Mais où sont les trois galopins Charlie?

Pour ce dernier week-end de novembre, l’actualité des Galopins était centrée sur le marathon de La Rochelle. Une institution dans le programme habituel des coureurs brédois mais renforcée cette année par le passage du compteur personnel de marathons d’Olivier à 200. Ils étaient donc nombreux à avoir fait le déplacement pour fêter le héros du jour et ceux qui n’étaient pas présents physiquement n’ont pas été en reste par leurs pensées. Chacun venait avec des prétentions différentes selon la forme de fin de saison mais tous étaient animés de la même envie de partager de bons moments dans cette belle ville.

Résultats des Galopins sur le marathon :
Serge Guillaut se classe 644ème en 3h11’57 malgré une blessure à l’ischio.
Xavier Fougeron se classe 1169ème en 3h24’00
Olivier Meslier se classe 1344ème en 3h27’03
Christophe Veron Durand se classe 1352ème en 3h27’08
Denis Babilon se classe 1724ème en 3h33’19
Judith et Laurent Berthelot qui se sont partagé le parcours se classent 1809ème en 3h34’56
Pascal Godineau se classe 2909ème en 3h51’18
David Meslier se classe 3458ème en 3h58’17
Alain Lagarde se classe 3815ème en 4h04’07

Résultats des Galopins sur le 10km :
Corinne Guillaut se classe 468ème en 49’47

Mais à tout seigneur, tout honneur. Laissons la plume au principal intéressé :

C’était vraiment une grande joie pour moi de voir l’engouement suscité auprès des différents groupes de coureurs auxquels j’appartiens à l’idée de m’accompagner pour ce 200ème marathon. Le choix de fêter ce bicentenaire dans la ville “Belle et Rebelle” tient de tout, sauf du hasard. Toute la construction de mon calendrier 2017 avait été scrupuleusement étudiée pour parvenir à ce chiffre rond sur la date du 26 novembre. Le marathon de La Rochelle tient une place toute particulière dans mon CV de coureur puisque c’est celui que j’ai couru le plus souvent avec cette année une 18ème participation sur 27 éditions. C’est aussi sur le port de La Rochelle que j’ai établi mon record sur la distance avec un temps de 2h59’44” obtenu de haute lutte en 1993 mais qui restera mon unique référence sous la barre symbolique des 3h00. Enfin, c’est à La Rochelle que j’ai fêté mon 100ème marathon en 2012. Il y avait donc déjà un solide dossier à l’appui de cette candidature naturelle qui s’est encore trouvé renforcée à l’idée de jumeler avec le centenaire de l’ami Fred alias CharlieRun.

Les CLM n’étaient pas en reste à l’idée de fêter deux des leurs et c’est donc au sein d’un groupe d’une soixantaine de coureurs que les Galopins arrivés le samedi se sont retrouvés pour la Pasta traditionnelle de veille de marathon. Une soirée bien sympathique avec pâtes à volonté dans une ambiance bon enfant qui inaugurait parfaitement notre séjour rochelais.

Le plein d’hydrates de carbone pour les Galopins

Dimanche matin, rendez-vous était donné à l’église Saint-Sauveur avec le renfort des Galopins lève-tôt qui ont fait le trajet le jour même. C’est donc un groupe de douze Galopins qui se retrouve un peu noyés dans une marée de Charlie, dress-code des CLM en l’honneur du centenaire local de l’étape, mais aussi de collègues de La Banque Postale arborant un t-shirt à mon effigie.

Avec le principe des deux départs distincts et des sas par niveau de performance, nous nous retrouvons éparpillés. Pour ma part, je suis avec les Galopins Xavier et Alain ainsi que les collègues Eric et Bertrand pour un timing prévu sur la base de 3h30 à l’arrivée.

Dans le sas de départ avec Eric, Bertrand, Xavier et Alain

C’est au son wagnerien et envoutant de la Chevauchée des Walkyries que s’élance le peloton imposant. Les craintes de bouchon au départ dans le contexte de ce nouveau parcours étaient sur toutes les lèvres et, en ce qui nous concerne, le début de course s’est plutôt bien passé. Certes, le passage dans la voie assez étroite au nom prédestiné de rue de la sardinerie était un peu sport mais le regroupement après seulement 800m de course avec l’autre flux de marathoniens au niveau de la Grande Roue se passe sans problème. Nous prenons rapidement le rythme prévu en dessous des 5′ au km, le temps est idéal avec un beau soleil mais une température très fraîche qui me convient bien surtout avec mon bonnet de Charlie que j’abandonnerai par la suite.

Je ne vois déjà plus Alain qui a certainement trouvé le tempo trop rapide surtout que celui-ci s’accélère naturellement au fil des km. Nous doublons un premier meneur d’allure 3h30. Je me retrouve finalement avec Xavier avant que Christophe ne nous rejoigne pour un petit moment, rapidement  interrompu par ses pauses pipi qui font sa légende. Nous découvrons peu à peu ce nouveau circuit avec malgré tout de nombreux repères sur l’ancien parcours mais en sens inverse. Les moments privilégiés sont sans aucun doute le passage en bord d’océan pour la beauté du point de vue et la place Verdun pour l’ambiance et la foule qui nous encourage. J’ai plutôt de bonnes sensations quand nous passons devant un second meneur d’allure 3h30 manifestement en avance sur son tempo. Je ne me fais pas cependant pas beaucoup d’illusion sur ma capacité à maintenir une telle allure jusqu’à l’arrivée. Nous frôlons régulièrement le 4’30 au km et le passage au semi-marathon en 1h40′ me paraît bien présomptueux. Xavier semble bien plus à l’aise que moi mais reste raisonnable même quand je lui propose son bon de sortie pour suivre Dekel,  jeune collègue prometteur qui court son premier marathon.

Des Galopins tout sourire sur ce marathon

 

Les quelques petits faux plats qui émaillent le parcours me semblent de plus en plus ressembler à des côtes. Je pense aux séances rapides que je me suis imposé dans la semaine quand je perçois les premiers signes de fatigue. Après le bonnet, j’ai aussi renoncé au maillot de Charlie dans lequel j’avais l’impression d’étouffer. Je suis mieux en débardeur Galopins.

Il fallait bien montrer le débardeur Galopins

Dans un nouveau faux-plat montant, je renonce à forcer pour rester dans la foulée de Xavier et je le laisse s’éloigner peu à peu. J’ai le sentiment d’être bien cramé mais je parviens à conserver un rythme tout à fait correct pour un M3, allure qui devrait me permettre de passer sous les 3h30. Eric me rejoint et sa présence me donne un bon petit coup de fouet. Je suis surpris de rattraper Youssef qui m’explique qu’il souffre de crampes. C’est bientôt ce fameux meneur d’allure 3h30 toujours en avance qui arrive à notre hauteur. Il a vu mon visage sur le t-shirt porté par mes collègues avec  la mention 200ème marathon et il m’encourage à tenir bon. L’ambiance de cette fin de parcours est assez formidable. La place Verdun est en ébullition, je vois une nouvelle fois Mireille avant d’entamer le dernier km. Je me rassure auprès d’Eric qui me confirme que le moins de 3h30 est largement assuré. Cette partie de pavés fait un peu mal aux jambes mais la foule nous porte vers la Tour de la Chaîne qui nous masque la zone d’arrivée. Le tapis rouge, l’arche d’arrivée, une accolade avec Eric qui partage mon émotion. Cette fois c’est fait, j’ai bouclé mon 200ème marathon. Christophe se présente juste derrière nous, il termine dans la même minute. Nous retrouvons aussi Xavier, déjà arrivé et qui a continué sur son rythme. Puis ce sera au tour de Denis de nous rejoindre pour les photos de médaillés.

La journée se poursuivra avec un repas de clôture qui réunira une nouvelle fois les différents groupes venus accompagner ces passages de centaines. Merci et bravo à tous, j’ai passé un super week-end plein d’émotion, d’amitié, d’effort et de bières partagés mais je ne suis pas certain d’être aussi fringant pour mon 300ème 🙂

Olivier

Fatigués mais heureux

 

→ Pas de commentaireCatégorie(s) : Non classé

Les résultats du week-end chez les Galopins

21 novembre 2017 par Olivier · Pas de commentaire

FacebookFacebook

Encore un week-end où les Galopins Brèdois ont été très présents sur les différentes épreuves locales.

Relais des Anonymes du Campus à Talence

Une très solide équipe Galopins pour ce relais des Anonymes

Toujours un grand succès pour cette épreuve nocturne organisée de main de maître par les Anonymes du Campus et au profit des Restaurants du Coeur. Ce sont 268 équipes de 3 ou 4 coureurs qui se sont retrouvées vendredi soir au stade de Thouars pour ce relais sur une boucle de 2,1km à parcourir 10 fois au total.

Les Galopins Brèdois avaient constitué une équipe de choc avec Nicolas, Serge, Didier et le renfort amical de Ludovic, notre voisin saucatais. Autant dire que ça n’a pas traîné avec ces fusées et l’équipe se classe au 5ème rang en 1h13’34 et 2ème aux classement des associations. Xavier était également présent au sein d’une équipe de collègues avec Bertrand, Youssef et Yannick. A la clé, une belle 28ème place en 1h20’24 pour eux. Comme d’habitude, la soirée s’est terminée chaleureusement avec la soupe servie dans une ambiance sud-ouest animée par la Banda des Sans-Soucis.

A l’issue de la course, les Anonymes du Campus peuvent être très fiers de cette réussite qui se traduit par un chèque de 17 250€ pour les Restaurants du Coeur. Bravo à tous !

Les Boucles Lantonnaises

Encore un podium pour Nicolas et avec le débardeur Galopins !

L’épreuve des Boucles Lantonnaises qui est repartie depuis maintenant 2 ans propose un joli parcours de 12km entre Bassin et forêt qui a visiblement séduit les participants.

Du côté des Galopins, c’est encore Nicolas qui s’est illustré avec une 10ème place au classement scratch en 45’37 et la première marche du podium dans sa catégorie (M1).

Nicolas aux avant-poste

Les jeunes pousses de la famille Venne n’ont pas été en reste avec Célia qui termine à la 3ème place de sa catégorie sur le 1 700m et Gabriel 4ème garçon sur le 900m.

La famille Venne repart les bras chargés

Trail de Beautiran

Deux distances étaient proposées pour ce trail de Beautiran qui a réuni au total près de 170 coureurs. L’association organisatrice Beautiran Nature & Cyclisme est plutôt orientée cyclisme mais elle s’est désormais ouverte aux coureurs à pied.

Pas très étonnant dans ces conditions que Denis, spécialiste du VTT, se soit senti concerné par cette épreuve même s’il n’a pas voulu le courir à bloc à une semaine du Marathon de La Rochelle. C’est donc en toute décontraction qu’il a bouclé les 15km en 1h19’05 se classant à la 52ème place.

 

On distingue Denis en arrière plan à gauche

→ Pas de commentaireCatégorie(s) : Non classé

Des Galopins sur tous les fronts

12 novembre 2017 par Bikila · 1 commentaire

FacebookFacebook

Après le succès de La Croisière des bons vins, l’année n’est pas encore terminée pour les Galopins qui se sont retrouvés, en tant que coureurs cette fois, sur diverses épreuves en ce week-end du 11 novembre plutôt maussade.

10 km des Quais de Bordeaux

Nicolas et Olivier dans les sas de départ

L’épreuve bordelaise surfe sur le succès actuel de la course à pied et ce sont presque 4000 coureurs qui ont envahi les quais plutôt mouillés ce samedi matin. Un vrai bonheur de voir tant de personnes qui prennent plaisir à courir et qui, chacune selon leurs possibilités, relève le défi d’une course officielle. Il est loin le temps où voir un individu courir en ville rendait les badauds perplexes. Le circuit traditionnel des deux ponts offre toujours à la fois un magnifique panorama et des conditions de sécurité plutôt favorables en cette période troublée. L’édition 2017 avait été choisie pour mettre en avant la rénovation du Pont de Pierre et chaque coureur devenait mécène “obligé” avec une participation de 2€ supplémentaires dans le prix de l’inscription qui passait du coup à 19€.

Afin de fluidifier la course, un système à 3 vagues a été mis en place avec un départ décalé. Si l’idée est bonne, je regrette pour ma part que le classement “officiel” se soit basé sur le départ de la 1ère vague qui était normalement réservée aux coureurs valant moins de 40′. Il semble qu’il y ait une réglementation FFA sur ce point mais c’est bien la première fois que je me retrouve classé derrière des coureurs qui ont mis plus de temps que moi pour faire la distance. J’ai quand même souvent couru des grands marathons où j’ai franchi la ligne de départ bien après le coup de pistolet et mon classement final a toujours été effectué sur la base du temps réel. Pas très grave en soi et j’étais surtout venu pour renouer avec une course rapide après un mois d’octobre chargé en longues distances. Parti sur un rythme un peu plus rapide que prévu, j’ai réussi à garder l’énergie suffisante pour arracher un chrono “réel” de 42’02 qui me donne pleine satisfaction. Je suis conscient toutefois du travail qu’il me reste à faire pour retrouver davantage de vitesse sur ce type d’épreuves mais est-ce bien ce dont j’ai envie?  Le circuit de ce 10km des Quais est plutôt propice à la performance puisque sans difficulté autres que les montées sur les ponts et peut-être les nombreux virages serrés après lesquels la relance est nécessaire.

Ce nouveau t-shirt Galopin est de toute beauté

Nicolas signe encore un bon résultat en 36’49 qui le place au 7ème rang de sa catégorie M1.

Nicolas au passage du Pont Chaban

Pour être complet, à noter que Stéphanie termine en 58’17 (205ème SF) et le beau podium de Célia, la fille de Nicolas, qui termine 2ème de sa catégorie dans la course enfants organisée sur le Pont de Pierre.

La relève est assurée dans la famille Venne

Behobia/San Sebastian

Marie-Emmanuelle et Anthony arborent leurs belles médailles

Marie-Emmanuelle et Anthony avaient choisi la grande classique espagnole qui relie la ville frontalière de Behobia à San Sebastian. Epreuve de masse qui connait un énorme succès avec cette année 25000 partants pour affronter les fameuses côtes comme la montée à Gaintxurizketa où l’ambiance est garantie.
Anthony boucle les 20km en 1h35’24 et Marie-Emmanuelle n’est guère loin derrière en 1h39’14.

La Raisin d’Or

Le groupe Galopins était plus fourni sur le rendez-vous des Baroudeurs du Sauternais pour ces épreuves de trail et les t-shirts ont fait également sensation. A croire que la perspective du verre de Sauternes à l’arrivée a été plus motivante.

Sur le trail de 9km, les filles de l’entraînement du jeudi se sont illustrées : Corinne termine 53ème au scratch et 5èmeM1F en 51’14.  De leur côté, Carole et Florence bouclent ensemble la distance en 1h00’42” et se classent respectivement 138 et 139ème (22ème et 23ème M1F)

Belle arrivée groupée de Carole et Florence

Sur le trail de 14km : Nathalie arrive 251ème et 6ème M2F en 1h26’25 et Serge termine 9ème au scratch et 5ème M1H en 1h03’00 malgré quelques petites erreurs de parcours.

Sur le trail de 24km : Alain termine 84ème au scratch et 11ème M2H en 2h15’00.

Les autres résultats des Galopins présents sont à venir.

Serge et Corinne manquent à l’appel de la photo de groupe mais Carole a récupéré leurs verres de Sauternes

L’Ekiden de Cahors

Bernard était engagé dans l’équipe AHF2 Chouchou’s Team 172 sur l’Ekiden de Cahors. Il a assuré le 4ème relais sur la distance de 10km en 52′. Son fils Nicolas fait un peu mieux sur le 2ème relais de 10km également en 50’37. Au final, l’équipe se classe 93ème sur 249 en 3h37’23. On espère avoir bientôt une photo.

→ 1 commentaireCatégorie(s) : Non classé