Les Galopins Brédois

Les Galopins Brédois header image 2

Week-end Galopins au Pays Basque

10 juillet 2018 par Bikila · Pas de commentaire

FacebookFacebook

Un groupe de Galopins motivés malgré la chaleur

Les Galopins ayant gardé un excellent souvenir du déplacement club à Espelette effectué en juillet 2010, c’est tout naturellement que cette destination a été une nouvelle fois retenue dans notre calendrier de sorties pour l’année 2018. Il faut dire que La Course des Crêtes présente tous les ingrédients pour assurer un week-end réussi : l’attrait culturel et gastronomique du Pays Basque, la diversité des épreuves proposées et bien sûr la fête du samedi soir.

C’est à bord du minibus prêté par La Brède Football Club et conduit par Bernard que nous rejoignons Espelette samedi matin. Nous retrouvons sur place Ruben, le local de l’étape ainsi que Sylvie et Jean-François qui sont arrivés plus tôt. Il y a beaucoup de têtes connues en Gironde sur cette manifestation et Alain Létard qui assure l’animation ne tarde pas à nous repérer. Les nuages et la petite pluie du matin se sont vite enfuis pour faire place à un chaud soleil qui inspire de vives craintes aux coureurs. Après un petit repas frugal, il est temps de se préparer pour les différentes épreuves.

A croire que l’auteur de l’affiche connaissait Nathalie et Jean-Marc !

C’est Ruben qui ouvre le bal puisqu’il s’est inscrit sur le 26km dont le départ est donné à 13h30. Malheureusement, il ne sera pas en mesure de rejoindre l’arrivée et devra renoncer vers le 15ème km. Sa déception sera vite oubliée lorsque Jean-Marc lui remettra la coupe préparée à son intention pour saluer son premier marathon couru à Bordeaux au mois de mars. Le benjamin des Galopins aura bien d’autres occasions de revanche et nul doute que cette expérience lui servira lors de ses prochains objectifs.

A 14h15, c’est le départ du 20km et c’est avec Alain que nous allons faire course commune. Nous avons bien pris soin d’inonder nos casquettes avant le départ pour espérer contrer les effets d’une température qui ne cesse de monter. Nous sommes placés assez loin sur la ligne de départ et les 3 premiers km plutôt faciles sur la route vont nous permettre de nous replacer un peu plus haut dans le peloton de plus de 800 coureurs. Nous retrouvons Florence qui fait une petite marche avec une amie. Ensuite, nous attaquons la terrible montée du Mondarrain. Ces 4km d’ascension nous paraissent bien longs en marchant en file indienne, écrasés par la chaleur. Heureusement, l’organisation a mis en place un grand nombre de points de ravitaillement  et nous n’allons en manquer aucun. A plusieurs reprises, Alain décroche un peu mais je suis bien décidé à ne pas le laisser finir seul. Les derniers mètres avant le col sont un peu délicats avec des rochers qu’il faut escalader mais la vue offerte au sommet nous récompense de ces efforts. Et puis, le plus dur étant passé, place à la descente. En voyant la bifurcation pour le 26km, nous ne regrettons vraiment pas d’avoir opter pour le 20km. Malgré la difficulté, l’ambiance est toujours bonne et la présence d’une banda au cœur de la montagne nous donne le moral. Même si certaines parties de cette descente sont un peu périlleuses, nous pouvons désormais courir ce qui me convient beaucoup mieux. Avant de retrouver le goudron pour les derniers km, nous doublons Corinne et Bernard qui ont effectué le parcours du 14km en marchant. Nous passons le fameux pont en bois synonyme d’une arrivée toute proche et je redouble d’encouragements pour Alain qui semble bien fatigué. Nous franchissons la ligne d’arrivée main dans la main sous les bravos d’un public nombreux où nous apercevons Mireille.  Le bière au ravitaillement d’arrivée nous remettra vite sur pieds.

Tu vois Alain comme c’est beau en haut, ça valait le coup cette montée !

Sur le 14km, il n’y aura finalement que Jean-François qui s’alignera et c’est sur le 7km que l’on retrouvera le plus de Galopins avec Nathalie, Carole, Sylvie et Jean-Marc. Nous nous retrouvons, tous ravis de nos courses respectives et après avoir attendu vainement Ruben, nous rentrons à l’hôtel pour une douche bien méritée. Retour express vers Espelette puisque tout ce petit monde est impatient de prendre place sous le chapiteau pour la soirée basque dont la réputation n’est plus à faire. La table était complétée avec Géraldine, une ex-brédoise licenciée à Canéjan Athlétisme avec son coach un autre Olivier et un troisième Canéjanais. La soirée tiendra toutes ses promesses avec une ambiance décuplée par la musique de la Banda et les chants basques. Les saladiers d’Axoa, spécialité locale, défilent sur les tables avant le poulet aux petits pois, le fromage de brebis et l’incontournable gâteau basque. Je ne dirai rien sur le vin rouge qui fit grimacer nombre de convives.

Des Galopins affamés en attente de l’Axoa

Après une bonne nuit de repos, le programme du dimanche sera tout aussi agréable. Une petite ballade dans St Jean de Luz et ses soldes avant un plantureux déjeuner à la Cidrerie Txopinondo que nous avions déjà retenue lors de notre déplacement au marathon de San Sebastian en novembre 2015. Nous serons nombreux à ne pas manquer à l’appel du “Txotx” qui se renouvellera tout au long du repas. Les délicieuses côtes de bœuf seront plébiscitées et les plats repartiront nettoyés jusqu’à l’os.

On a dit juste un doigt Carole !

Le week-end s’achève avec le retour vers La Brède et nous pensons déjà au prochain rendez-vous fixé au mois de septembre pour une nouvelle sortie au Trail des Mouettes à Seignosse.

Une très bonne adresse cette cidrerie

Résultats des Galopins sur le Trail de 7km (287 arrivants) :

Sylvie Chatel se classe 83ème en 50’47”
Carole Lagarde se classe 116ème en 53’07”
Nathalie Gipoulou se classe 145ème en 55’15”
Jean-Marc Gipoulou se classe 146ème en 55’16

Résultats des Galopins sur le Trail de 14km (822 arrivants) :

Jean-François Chatel se classe 495ème en 1h55’03”

Résultats des Galopins sur le Trail de 20km (753 arrivants) :

Olivier Meslier se classe 313ème en 2h40’31”
Alain Lagarde se classe 314ème en 2h40’31”

Une belle équipe !

Catégorie(s) : Non classé

0 réponse pour le moment ↓

  • Il n'y a pas encore de commentaire mais le formulaire ci dessous vous tend les bras....

Laisser un commentaire